Alerte COVID19 - Besoin d'aide à configurer votre entreprise pour le télétravail. Nous sommes là pour vous!

Optimisation SEO : les règles d’un jeu qui peut rapporter gros

Adopter les bonnes pratiques SEO est le meilleur moyen de voir enfin votre site internet décoller. Plus son positionnement dans Google est favorable, plus le trafic organique augmente et le chiffre d’affaires avec. Pour cela, il faut jouer le jeu de l’optimisation, en apprendre les règles par cœur, mais aussi connaître les astuces d’experts qui feront toute la différence.

Photo: Stephen Lam/Getty
Temps de lecture: 6 min.

Le SEO des années 2000 et 2010 est totalement révolu. On ne trompe plus un moteur de recherche en truffant, par exemple, une page de mots clés cachés. Au contraire, ces pratiques dites “blackhat” du SEO sont lourdement sanctionnées par Google qui n’hésite plus à rétrograder un site tricheur ou même à le déréférencer. Et en francophonie, qui dit “disparition de Google” dit souvent “mort de l’activité”.

Chasser les pratiques d’optimisation SEO répréhensibles par Google

Le nombre infini de données que Google collecte sur les comportements des internautes lui a permis de développer une intelligence artificielle très pointue. Tenter de déjouer les interdictions édictées par le géant américain est aujourd’hui bien plus risqué et complexe. À l’inverse, se plier aux règles s’avère désormais bien plus profitable, tant auprès de l’utilisateur que du moteur de recherche. Tous les efforts de recherches et de développement abondent en ce sens. Heureusement, il existe des moyens techniques de faire appliquer ses règles. 

Lorsqu’on souhaite jouer le jeu du SEO whitehat, une des premières préconisations est donc de faire le ménage. Si votre site commence à dater, votre webmaster vous a peut-être préconisé d’adhérer à une usine à liens. C’est le moment d’y mettre un terme.  

De même, si des listes de mots clés sont cachées dans les balises HTML, ou des photos d’un pixel de large, ou des textes blancs sur fond blanc… Supprimez tout ! Traquez aussi les liens cachés, les pages satellites, les plagiats, les redirections trompeuses et autres pratiques illicites : elles pourraient vous coûter une lourde sanction en termes de positionnement dans la SERP (Search Engine Results Page = Page de résultats du moteur de recherche).

Amener de la valeur au contenu sur Internet

Alors, comment satisfaire à la fois les moteurs de recherche et vos visiteurs ? C’est peut-être Matt Cutts, de Google, qui répond le mieux à cette question dans ses conseils aux webmasters : “Faites en sorte que votre site Web se distingue des sites concurrents dans votre secteur d’activité.” En clair : démarquez-vous en cultivant vos spécificités plutôt que de tenter de recycler ce qui se fait déjà ailleurs. Soyez expert de votre domaine et apportez une information riche, inédite et intéressante. En quelque sorte, c’est l’heure du retour à la raison. 

Le but réel d’une publication est d’informer en apportant une plus-value. Si, après avoir obtenu le savoir qu’il recherchait, un internaute est intéressé par un acte d’achat, il se tournera naturellement vers le référent qui lui a apporté la réponse à son questionnement. Nous sommes résolument dans une ère où il faut donner pour recevoir. Positionnez-vous en tant que source de solutions et vous deviendrez tout naturellement source d’approvisionnement. 

Google tient à ce que le référencement naturel pointe vers une réelle pertinence. Informer un visiteur bien avant sa décision d’achat est probablement votre meilleure publicité. C’est d’elle que découlera l’effet de bouche-à-oreille qui, à l’heure du tout numérique, se traduit en système de recommandation en ligne.

Améliorer l’expérience utilisateur, c’est aussi de l’optimisation SEO

Lors d’une précédente mise à jour de ses algorithmes (août 2018), Google avait résumé ses préconisations par le signe E-A-T qui signifie “Expertise, autorité et confiance” (Expertise, Authority and Trust). Vous devez à la fois être pertinent, légitime et inspirer la confiance. Mais n’oublions pas que 40% des utilisateurs abandonnent une page qui met plus de 3 secondes à charger. Quelle leçon devons-nous tirer de cette donnée ? Que l’internaute est pressé. 

Pour que votre visiteur concède de son précieux temps à votre contenu, il faut lui faciliter les choses et rendre son parcours agréable. Il faut évidemment apporter du soin à la présentation de vos contenus textes, photos, vidéos. Il faut aussi que les contenus médias soient les plus légers possible pour un affichage rapide, sans négliger la qualité de vos visuels.  En 2020, l’internaute apprécie les pages sobres et dépouillées de tous codes superflus. L’arborescence doit être pensée pour que l’on trouve l’information désirée en quelques clics, idéalement 3.

Ce parcours, désigné comme “UX” pour User eXperience (= Expérience Utilisateur) est primordial, même si ce n’est pas de l’optimisation SEO au sens basique du terme.  Google est très attentif au comportement de l’internaute sur votre portail web. L’analyse qu’il en retire compte pour beaucoup dans votre référencement naturel. Si un visiteur revient en arrière après quelques secondes sur votre page sans en visiter d’autres, c’est le signe pour le moteur de recherche qu’il s’est trompé en vous proposant comme réponse à une demande. Cette situation est évidemment à éviter pour contribuer à une optimisation SEO efficace.

Adapter la stratégie d’optimisation SEO en suivant les tendances

On compte aujourd’hui près de 4,5 milliard d’internautes dans le monde, soit les deux tiers de la population. Google traite entre 7 et 10 milliards de requêtes par jour et 15% d’entre elles n’ont jamais été posées auparavant. Deux recherches sur trois se font sur des smartphones et il y a 1,7 milliards de sites web dans le monde. 

C’est cela la réalité du marché : votre site internet est une minuscule aiguille dans une monumentale botte de foin. Comment être visible ? En se démarquant sur deux points :

1. Il faut vous adresser à une niche, c’est-à-dire un groupe restreint de visiteurs qui constitueront votre trafic qualifié (autrement dit : votre cible de clients potentiels.

2. Soyez un pionnier. Vous devez donner des informations inédites. Le meilleur moyen de le faire est de rester attentif aux tendances grâce à la veille.

Aujourd’hui, le SEO (Search Engine Optimization) veut que vous fassiez de votre publication sur le web une pépite unique, une source d’information originale et documentée qui doit susciter l’engouement auprès d’un public spécifique. Il n’a que faire d’une énième redite d’un contenu déjà présent sur de nombreux sites de votre secteur d’activité. Les serveurs sont surchargés d’informations redondantes et les internautes sont trop informés pour qu’on espère les appâter sans effort. Osez l’originalité et cultivez l’aspect unique de votre offre : c’est comme ça que vous pourrez exister sur la Toile.

Lorem ipsum dolores rosae

Contactez un des nos experts maintenant lorem ipsum dolores.